« On peut refuser de perpétuer la violence envers nous-mêmes, dans nos relations avec les autres et plus globalement dans la société. C’est une manière de rester libre, c’est une manière de dire : vous ne pourrez pas contraindre mon esprit et ce que je choisis, c’est l’amour. »


Militant d’Extinction Rebellion, parti sur les routes du Népal, de l’Inde et du Tibet à l’âge de 20 ans – voir les documentaires « Sur les sentiers de la rencontre » et « Digression tibétaine »  -, Anton Deums  a sillonné pendant quelques années les éco-lieux de France, avec sa compagne Romane à bord de leur camion « Mobilab Songo« , partageant en ligne et en vrai les savoir-faire et savoir-être qu’ils apprenaient au contact des personnes rencontrées et des liens créés.

Sur la page d’accueil de son site, nous pouvons lire : « Lorsqu’un seul homme rêve, ce n’est qu’un rêve. Mais si beaucoup d’hommes rêvent ensemble, c’est le début d’une nouvelle réalité. » (F. Hundertwasser).

Si Anton Deums est un rêveur, c’est dans le sens le plus noble du terme : il expérimente, tient compte de tous les tenants et aboutissants et tend à faire advenir au monde sa vision humaniste et écologiste d’une société respectueuse de son environnement. Aujourd’hui en quête d’une ferme où s’installer en collectif, Anton partage son temps entre la vie avec sa famille, le militantisme, sa formation au métier de paysan et ses recherches sur la résilience des territoires.

Crédits :

Mixage et musique originale : Nikita Gouzovsky

Extrait de « Nous sommes le silence » chanté par des militants XR en manifestation

Diffusion sur Art District Radio les mardi 11 et jeudi 13 mai à 11h.

A écouter également sur la chaîne Youtube La Force de la Non-Violence en cliquant ici.